Fanfic : Le Monde de Tsubara

Fanfic : Le Monde de Tsubara --> Volume 2 --> Episode 72 : suite
Change the text font  Increase the font size of the text  Decrease font Enlarge
28 Nov 2009 11:36 - suite

Guidés par l'instinct d'Athena, ils avançaient le long du couloir au sol lisse et opaque. Ils n'étaient pas très éloignés lorsque la couleur du bracelet changea, les symboles prirent une teinte bleutée et, devant leurs yeux ébahis, une roue aux dimensions impressionnantes comportant six cadrans à chiffres, auréolée de cette lueur bleutée, monta sans bruit de l'obscurité, éclairant parcimonieusement les lieux. Dans les faits, nos héros se trouvaient au coeur d'une immense salle aux parois lisses et d'aspect métallique entourant la roue avec un couloir d'accès dans le même style dépouillé. Une station spatiale Atlante ?

- Je crois que nous devons prendre place sur les cadrans, supposa Shanga avec logique.

Ils se répartirent sur la roue, comme des pièces d'échec. Une fois occupée, la roue tourna lentement sur elle-même, le bracelet changea encore de couleur et chacun des disciples fut enveloppé de cette étrange lueur bleue, leur cerveau débita alors la partie du code Alpha que leur Maître respectif avait inscrit dans leurs neurones et qu'ils restituaient en ce moment. La roue tournait toujours, lentement, régulièrement. Soudain, des bruits sourds comme des coups de marteau géant retentirent sur les parois, un grondement puis un sifflement accompagnèrent la ronde de la roue. Indifférents à ces interférences, nos héros, figés sur leur cadran, continuaient de réciter leur leçon.

Rimundo releva la tête du hublot central pour écouter ces sifflements et ces coups mats qui faisaient vibrer les parois du couloir.

- Nous sommes attaqués ! Takano !

- Qu'allons-nous faire ? s'enquit Nesie.

- Faire en sorte que nos amis finissent leur mission en toute tranquillité et défendre l'accès du couloir. Pour le reste, espérons que l'Armada ne tardera pas. Essayez de leur faire passer un message de détresse.

Tandis que les filles s'activaient à envoyer un S.O.S, Rimundo se saisit des commandes du vaisseau qui entama un demi-tour sur lui-même, frôlant les parois du couloir pour se retrouver le nez pointé sur l'entrée de cette mystérieuse station spatiale. Il avança prudemment, ne se faisant aucune illusion, l'explorer ne possédait pas un armement assez puissant pour tenir un siège.

La roue tournait toujours à la même vitesse nimbée à présent par un rideau lumineux dans lequel on apercevait la silhouette fantômatique des Grands Maîtres dont un manquait encore à l'appel : Nhô. A n'en pas douter, c'était lui le traitre, lui qui avait guidé Takano jusqu'à la station spatiale secrète et qui, dès le moment propice, le trahirait à son tour. A chaque tour de roue, ils se matérialisaient un peu plus.

Quelques clickers ennemis s'introduisirent à l'entrée du couloir mais furent éliminés facilement par Rimundo, pour qui l'effet de surprise et la position stratégique jouaient en sa faveur. Les tirs redoublaient à l'extérieur mais la station tenait bon. Que faisait l'Armada ?

 

Le Tsubara, après le branle-bas de combat de son départ de l'orbite de Casperia, voguait de concert avec le reste de la Colonie aussi vite que le lui permettait sa masse énorme et la puissance de ses réacteurs. Ce n'était pas une mince affaire que de conduire à travers l'espace et sur une distance aussi longue une armada de vaisseaux si dissemblables. Jusqu'aux abords du système Altaïre les difficultés furent vite surmontées mais le Grand Attracteur les attendait au tournant. Proportionnellement à la masse de la Colonie dans son ensemble, l'attraction était ressentie avec beaucoup plus de force que pour l'explorer simple coquille sur un océan. Sa trajectoire s'en trouvait sans cesse modifiée et conduisait à une plus grande dépense d'énergie pour revenir  ou se maintenir dans la bonne direction, ce qui retardait ainsi leur arrivée. Le S.O.S envoyé par Inochan et la Boulette inquiètait Moderator mais il était impuissant contre les forces de l'espace sidéral.