Fanfic : Le Monde de Tsubara

Fanfic : Le Monde de Tsubara --> Volume 2 --> Episode 43 : en route vers Nazaguir
Change the text font  Increase the font  Decrease text font
10 Jan 2009 10:39 - en route vers Nazaguir

L'explorer sortit de l'hyper-espace, butant sur une nébuleuse. Hassam se réveilla en sursaut ; il s'était assoupi aux commandes et c'était la chaleur anormale qui régnait dans le poste de pilotage qui avait interrompu son somme. Face au vaisseau s'étendait une nébuleuse, nuage composé de nappes de gaz et de particules de poussière qui s'étirait à l'infini en émettant des radiations.

La température élevée provenait des émanations chaudes de ce nuage. Hassam vira de bord en catastrophe et poussa le réacteur au maximum : il fallait éviter d'être attiré par la masse imposante de la nébuleuse. L'explorer renâclait et la pression exercée sur la structure du vaisseau atteignait un seuil critique, déclenchant l'alarme de sécurité, alertant le reste de l'équipage qui accourut et s'agglutina derrière le siège du pilote. Hassam les informa en quelques mots de la situation et Rimundo s'installa sur le siège du copilote.

Des crissements lugubres emplissaient la cabine, exprimant la souffrance du vaisseau, tiraillé entre l'attraction du nuage et la poussée du réacteur l'entraînant hors du champ de gravitation, la chaleur intense de l'un et le froid mortel de l'autre. Ils suaient tous à grosses gouttes, les yeux rivés sur l'espace illuminé par la splendeur et le dégradé de couleur rouge, du plus sombre au plus clair, en passant par des orangé magnifiques. L'alarme résonnait toujours et des voyants clignotèrent sur la console : certains circuits avaient fondu. Rimundo prit les commandes et l'explorer piqua en une descente hypothétique : la nébuleuse ne comptait guère de parsecs d'épaisseur et s'allongeait plus qu'elle ne grossissait. Son calcul, bien que confus, apporta un maigre résultat : l'alarme s'arrêta de résonner sinistrement à leurs oreilles mais l'indicateur d'énergie descendait dangereusement. La descente toujours hypothétique se poursuivit et les mêmes sons, ceux d'un matériau se dilatant puis se rétractant, résonnait toujours. La température baissa régulièrement au cours des heures suivantes pour revenir à la normale ; l'explorer quitta la zone d'attraction et reprit le cours de son voyage en contournant la nébuleuse. Hassam vérifia les dégâts : limités mais nécessitant des réparations avant de replonger dans l'hyper-espace. Rimundo resta aux commandes pendant que lui et Nesie bricolaient des dérivations et quelques remplacements de fortune. La Boulette se sentait un peu patraque, nauséeuse, elle mit cela sur le compte de la chaleur intense et de la fatigue, aida son ami de son mieux tout en dissimulant son malaise sous un sourire.

Leurs compagnons profitèrent de cette pause pour se restaurer. Darius était sorti de son coma et leur narrait son passage dans la bulle ; il avait repris du poil de la bête et la découverte de son médaillon au cou de sa femme, bijou qu'il avait cru perdu pour toujours, lui paraissait de bon augure. Cette petite salamandre, symbole de leur pays natal, les protégeait. Olgen toussait beaucoup et sa peau recommençait à le faire souffrir. Athéna vint à son secours et calma de nouveau sa douleur. Dans la pharmacie de bord, Shanga trouva des capsules de iodure de potassium qu'il fit prendre au nazaguirien mais aussi à Inochan, Rimundo et Nesie : leur exposition prolongée aux rayons nocifs de l'UR 20 risquait de mettre à mal leur santé physique ; quant aux disciples de l"Ordre", il était convaincu que leurs effets ne touchaient que leurs pouvoirs. Ils toussaient tous mais l'irritation de leur gorge avait disparu ainsi que la sensation de soif inextinguible et leurs yeux rouges dûs surtout à la poussière noire. Mais pour les deux filles et Rimundo, certains symptômes persistaient. L'explorer replongea dans l'hyper-espace. Rimundo surveillait l'indicateur de puissance du réacteur qui oscillait du mauvais côté mais le voyage se déroula sans autre incident.